Hélène Segara

PREMIER CONCERT

Hélène Segara - 14 Mars 2002

Après l’épisode des Enfoirés, j’ai enfin pu vivre un grand moment grâce à Hélène Segara ce 14 Mars 2002 (déjà 15 ans ?!).

« 1-20 » : rang 1, place 20, soit une place centrée, juste devant la scène, le rêve absolu. Je remercie d’ailleurs mon oncle qui a réussi à avoir ces superbes places par sa société.

J’avais un peu plus de 8 ans lors de ce concert, et pourtant, j’en garde encore quelques souvenirs.

Le premier, c’est que j’étais très impressionnée de voir Hélène en face de moi pour la première fois de ma vie. Pour avoir rencontré plusieurs artistes depuis, je peux dire que ça fait toujours un drôle d’effet de découvrir quelqu’un que l’on a écouté et/ou regardé pendant des années, et que tout d’un coup, il se retrouve en face de soi. C’est d’autant plus impressionnant quand on l’admire…

Ensuite, je me souviens qu’elle avait remarqué ma présence, mais aussi qu’elle me souriait souvent. Il faut dire qu’une petite fille au premier rang, en face, ça ne doit pas passer inaperçu.

Enfin, lors du final, j’ai pris le bouquet de fleurs qui patientait sur le sol pour aller lui donner. C’est d’ailleurs une jeune femme, qui était assise près de moi, qui m’avait porté pour que je puisse lui tendre directement.

C’était beau, c’était intense, et ça restera gravé en moi à jamais.

Merci maman de m’avoir permis de vivre ce moment et tant d’autres… ♥


PREMIÈRE RENCONTRE

Hélène est la première artiste que j’ai aimé et la première que je suis allée voir en concert solo.
Parfois, on n’a pas besoin de beaucoup pour tomber sous le charme d’un artiste, que ce soit un comédien, un chanteur ou un humoriste. On le regarde, on l’écoute, on le sait/sent juste.

Évidemment, au fil du temps, on grandit, et si « l’admiration » est toujours présente, on a l’espoir d’enfin pouvoir rencontrer notre artiste préféré. C’est un moment qu’on attend parfois plusieurs années mais lorsque ça se présente, ça paraît irréel.

J’ai pu aller la voir pas mal de fois en concerts durant cette période et c’était un régal à chaque fois. Malgré tout, une rencontre est pour moi, la cerise sur le gâteau.

Dans mon cas, je n’ai eu l’occasion de rencontrer Hélène qu’en Novembre 2013 grâce à une séance de dédicaces organisée suite à la sortie de son album de reprises de chansons de Joe Dassin. Elle a eu lieu à Caen, et, sachant que je viens de Normandie, c’était le moment où jamais.
Plus de 10 ans d’attente récompensée par un moment hors du temps. J’étais tellement angoissée que je n’ai pas pu retenir quelques larmes juste avant que ça ne soit mon tour.

Il faut comprendre que lorsqu’il y a des artistes que l’on « connaît » depuis longtemps et avec qui l’on a grandi/évolué, c’est une chance incroyable de pouvoir les voir. Parfois même, si cela fait peu de temps, il arrive qu’ils aient été « présents » dans des moments particuliers de notre vie.

D’ailleurs, je n’arrive pas à comprendre qu’il puisse y avoir une rivalité entre « fans ». Ce n’est pas parce qu’on a été là avant que ça nous rend  plus importants que d’autres. Normalement, le fait d’aimer un même artiste devrait créer un lien et non des conflits… mais il y en a qui, malheureusement, ne voient pas les choses de la même façon.

Bref, j’ai eu la chance de rencontrer Hélène plusieurs fois depuis Novembre 2013 mais je n’ai jamais vraiment pu lui dire tout ce que j’avais sur le cœur. D’abord parce que je suis réservée et qu’il n’est pas simple pour moi de parler et d’exprimer mes émotions, mais devant une personne que j’admire, c’est encore pire. Le stress me fait parfois dire tout ce que je ne voulais pas dire, des choses sans vraiment d’intérêts… Ensuite, parce qu’il faut le dire, Hélène est entourée de pas mal de fans qui sont pour certains irrespectueux et il est donc difficile de se faire une place. Quand on se fait pousser, passer devant etc. sans aucune gêne, au bout d’un moment, on préfère rester à l’écart. Mon tempérament n’a jamais été de me montrer, de me mettre en valeur, ni rien de ce genre, alors je fais avec et saisis les quelques opportunités qui viennent à moi.

1470261_1432795756932690_1489636193_n


20 ANS PLUS TARD…

Après toutes ces années, et même si elle ne sait pas qui je suis, je reste présente, dans l’ombre mais toujours derrière elle. J’admire ce qu’elle fait et j’écoute encore ses chansons en chantant à tue-tête.

« Y’a trop de gens qui t’aiment, et tu ne me vois pas… » – qui ne l’a jamais chantée ? Ou ne serait-ce que le refrain ?

Par contre, je dois avouer que depuis quelques temps, je suis moins « à fond » que ce que j’ai pu l’être auparavant. On va peut-être me trouver égoïste mais je pense que le fait de n’avoir pas pu tisser de lien avec elle a joué un petit rôle. Je sais très bien qu’elle ne peut pas connaître ni faire de signes à tout le monde mais je sens qu’il me manque quelque chose.
Mais c’est comme ça, je ne regrette rien et je ne reproche rien à Hélène. Comment pourrait-elle le savoir ?
Puis, l’ambiance qui y règne avec les « fans » dont je parlais plus tôt ne me plaît pas. Je n’ai pas envie d’être dans la compétition ou je ne sais quoi d’autre pour attirer son attention à tout prix.

Par contre, si un concert ou un événement à proximité de chez moi a lieu, je m’y rendrai bien évidemment. Là-dessus rien n’a changé. Les relations sont faites pour évoluer mais malgré tout, je la soutiendrai toujours, je continuerai à acheter ses albums et à aller la voir lorsque cela est possible. Elle aura toujours une place dans mon cœur et restera à jamais la première artiste que j’ai aimé et que j’ai vu en concert.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Site Web créé avec WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :