Festival de l’Alpe d’Huez 2020

Après mes aventures autour du festival, je vais maintenant vous parler des différents courts et longs métrages qui ont été diffusés lors de l’édition 2020.
Je vais évoquer mon expérience sur place et essayer de vous présenter ces œuvres au mieux, tout en donnant mon ressenti suite à leur visionnage.

Si vous souhaitez découvrir le ressenti de Nath, avec qui j’ai partagé cette semaine, rendez-vous sur son site. Vous verrez que nous avons pas mal d’avis en commun, mais pas toujours…
Les jolies choses de Nathou


JOUR 1 – Mardi 14 Janvier

C’est aujourd’hui que le festival démarre officiellement.
Ayant pu obtenir un pass festival, nous nous sommes rendues au palais des sports pour aller le retirer (entre 13h00 et  15h00).

Nous avons donc obtenu une enveloppe avec le fameux pass ainsi que le règlement. Avec cela, nous avons également un sac officiel du festival ainsi que quelques cadeaux à l’intérieur (catalogue et programme du festival (qui vont d’ailleurs beaucoup servir pour cet article), friandises etc…).

19h15 : la cérémonie d’ouverture, présentée par Hélène Mannarino démarre.
C’est déjà super chouette d’être présente, de pouvoir assister à un tel événement et de voir tous ces artistes réunis. Je m’impatiente de découvrir tous les films.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le jury de cette édition, composé de : José Garcia, le président du jury, Chloé Jouannet, Sabrina Ouazani, Bob Sinclar et Nicolas Benamou ; monte sur scène pour ouvrir le festival.
Ensuite, les quatre membres du coup de projecteur viennent également se présenter. Ils sont chargés de partager leur semaine sur place en prenant le contrôle des réseaux sociaux du festival.

jury festival de l'alpe d'huez 2020coup de projecteur - festival de l'alpe d'huez 2020

À partir de 20h00, nous assistons à la diffusion du premier court métrage en compétition, suivi du film d’ouverture.
Il faut noter qu’à chaque film présenté, les réalisateurs, et parfois des comédiens, viennent en parler sur scène avant leur diffusion.

DERNIÈRE LIGNE DROITE
> court métrage en compétition – sortie le 1er Mars 2020 sur OCS

Dernière ligne droite - court métrage

Réalisé par Arnaud Mizzon
Avec Gérard Darmon, Héloïse Martin, Caroline Anglade et Laure Falesse
Produit par Lorbac Productions

Synopsis : « Dominique, examinateur de conduite, fait passer le permis à Marion qui le tente pour la 5ème fois. Ils sont accompagnés de Julie, la monitrice de Marion. Ils percutent un piéton qui meurt sur le coup. Ils ont 20 minutes pour trouver un alibi et rentrer comme si de rien n’était.« 

Mon avis : ★★★☆☆

Ce court métrage est sympathique à regarder, avec de bons moments de rire. J’ai trouvé qu’il y avait quelques longueurs mais c’est à voir. L’histoire de base est assez actuelle car nous avons déjà tous passé le permis ou vu quelqu’un le passer. Et évidemment ici, rien ne va se passer comme prévu. Dominique part à la retraite le soir même et va vivre une sacrée dernière journée. Par curiosité, et pour peut-être me faire un autre avis, j’irai sûrement le revoir à sa sortie.
C’est pour le moment un court métrage de 15 minutes qui va devenir un long métrage prochainement et je suis assez curieuse de voir de quelle manière cela va être transformé.
Je dois quand même souligner un final qui est parfait ! Bravo pour ce rebondissement.

DSC_9244

LE LION
> long métrage hors compétition – sortie le 29 Janvier 2020

Le lion

Réalisé par Ludovic Colbeau-Justin
Avec Dany Boon, Philippe Katerine, Anne Serra, Samuel Jouy, Sophie Verbeeck, Carole Brana et Nicolas Briançon
Produit par Monkey Pack Films & Coproduit par TF1 Films Production et TF1 Studio

Synopsis : « Pour l’aider à retrouver sa fiancée disparue, Romain, médecin en hôpital psychiatrique, n’a d’autre choix que de faire évader l’un de ses patients, Léo Milan, qui prétend être un agent secret… Mais Romain n’est pas tout à fait sûr d’avoir fait le bon choix : Léo, dit « le Lion », est-il vraiment un agent secret ou simplement un gros mytho ?« 

Mon avis : ★★★☆☆

Un peu dubitative à première vue, j’ai été agréablement surprise par ce film. Dany Boon et Philippe Katerine forment un duo inattendu mais qui fonctionne très bien.
J’ai également beaucoup aimé la performance d’Anne Serra.
Même si l’intrigue n’est pas révolutionnaire, je ne m’attendais pas forcément à un tel scénario. J’ai passé un bon moment devant cette comédie.

DSC_9264


JOUR 2 – Mercredi 15 Janvier – Journée Jeunesse

De 10h30 à 12h00 : une séance spéciale a lieu avec la diffusion du making-of puis du bétisier du film « Mon inconnue ». S’en est suivie la rencontre avec le comédien François Civil, qui a répondu aux questions du public (notamment des collégiens et des lycéens venus pour la journée).

C’est toujours intéressant, je trouve, de découvrir l’envers du décor. On ne se rend pas toujours compte du temps que met un film à se construire et de tout ce qu’il se passe derrière une simple scène.

DSC_9339

11h00 : le Festival propose au grand public de redécouvrir sur grand écran un succès du cinéma de comédie ! Film primé ou découvert lors du Festival de l’Alpe d’Huez, son réalisateur revient quelques années après sa sortie, pour une projection exceptionnelle à l’Alpe d’Huez. Il revient parler du film et de son succès aux spectateurs de la première heure : le public du festival !
Et cette année était proposée la rediffusion du long métrage « La cage dorée », film primé en 2013.

visuel-cage-doree-retropepite-2020

Étant déjà à la conférence jeunesse, nous n’avons pas pu tout faire. En plus, Nath avait déjà vu ce film et n’avait aimé plus que ça.

14h30 : diffusion du long métrage « Samsam » pour la séance jeunesse. Pour le coup, c’était vraiment pour les enfants donc nous avons passé notre tour.

téléchargement

16h15 : deuxième partie de journée

LE NOUVEAU DON JUAN
> court métrage hors compétition – sortie le 31 mai 2019

Réalisé par Florient Koziel
Avec Anna Apter, Freddy Gladieux, Faustine Koziel, Zoé Marchal, Panayotis Pascot, Audrey Pirault, Anis Rhali et Assa Sylla

Synopsis : « Julien est vraiment nul en drague, pire encore il dépasse parfois les limites en étant peu respectable. Sa sœur (Faustine) décide, accompagnée de deux de ses amies (Assa et Zoé) de lui donner un petit cours de drague pour l’aider. Pas convaincu de l’efficacité de leur aide mais à la fois convaincu qu’il doit changer, il décide malgré tout, de mettre tout cela à profit le soir même, sous l’œil voyeur de sa sœur et de ses deux amies.« 

Avis : ★☆☆☆☆

Ce court métrage est celui qui m’a le moins plu. Il est, je pense, plutôt destiné aux actuels adolescents. Le langage utilisé est pour moi trop « racaille ».
C’est dommage.
Je ne sais pas tellement quoi en dire de plus à part que ce n’est vraiment pas mon style de programme.

DSC_9408

FORTE
> long métrage en compétition – sortie le 18 Mars 2020

Forte

Réalisé par Katia Lewkowicz
Avec Melha Bedia, Valérie Lemercier, Alison Wheeler, Bastien Ughetto, Nanou Garcia, Ramzy Bedia et Jonathan Cohen
Produit par ADNP et SPLENDIDO Quad Cinéma

Synopsis : « L’important, c’est d’être soi-même. Mais pour Nour, 20 kilos en trop et un bonnet en guise de coupe de cheveux, c’est compliqué ! Elle ne semble être une option pour aucun mec… Bien déterminée à enfin séduire, elle a trouvé la solution imparable : la Pole Dance. Avec l’aide d’une prof un peu particulière et de ses deux meilleurs amis tout aussi paumés qu’elle, Nour va surtout essayer d’apprendre à s’accepter.« 

Mon avis : ★★★★☆

Ce film est une bonne surprise.
L’histoire racontée est d’actualité et je pense que cela va parler à beaucoup de monde. Nour va se rendre compte que son petit-copain l’a laissée pour une femme « plus belle » qu’elle du fait qu’elle entre plus dans les critères de beauté qu’on nous impose. Mais elle va se battre et même si elle va parfois être à deux doigts de renoncer, elle va toujours réussir à se dépasser et à se relever. C’est un beau message d’espoir et de courage.
Melha Bedia est une comédienne prometteuse, rigolote et très impliquée. Elle est pour moi vraiment dans la compétition pour le prix d’interprétation.

DSC_9433

20h00 : dernière partie de la journée

TOUT SE MÉRITE
> court métrage en compétition

Tout se mérite - court métrage

Réalisé par Pierre Amstutz Roch
Avec Lionel Abelanski, Camille Japy, Philippe Duquesne, David Salles, François Nadin, Jacqueline Corado et Isabelle Caillat
Produit par Origine Films

Synopsis : « Stéphane, cinquantenaire, perd son travail du jour au lendemain. Au fond du gouffre avec sa femme Fiona, il est prêt à tout pour retrouver du travail. Y compris à tuer son principal rival ! Après avoir échafaudé un plan, le couple de tueurs amateurs se rend chez Marc pour l’éliminer. Mais c’est sans compter sur leur malchance et surtout leur maladresse. »

Avis : ★★☆☆☆

Ce court métrage n’a pour moi pas tellement d’intérêt. Il y a quelques moments rigolos mais ce n’est pas toujours le cas et c’est assez cliché.

CHACUN CHEZ SOI
> long métrage en compétition – sortie de 22 Avril 2020

ERM4YsHXsAAfcz1

 

Réalisé par Michèle Laroque
Avec Michèle Laroque, Stéphane de Groodt, Alice de Lencquesaing et Olivier Rosemberg
Produit Alter Films, Studio Films & Coproduit par France 2 Cinéma

Synopsis : « Catherine et Yann sont en couple et amoureux depuis de nombreuses années. Mais, depuis que Yann a quitté son boulot, il s’est pris de passion pour les bonsaïs. Une passion dévorante qui prend beaucoup de place aux yeux de Catherine, qui se sent quelque peu délaissée. La situation ne s’arrange pas lorsque leur fille Anna et son copain Thomas viennent s’installer chez eux suite à une galère d’appartement. La cohabitation se révèle plus que difficile pour les deux couples que tout oppose…« 

Avis : ★★★★☆

Michèle Laroque signe sa deuxième comédie en tant que réalisatrice. C’est ici une comédie familiale où deux couples (père/mère et fille/gendre) vont devoir cohabiter et évidemment, cela ne va pas se passer comme prévu.
Catherine qui est déjà dans une situation compliquée avec son mari sait que la présence de sa fille ne l’aidera pas à régler ses propres problèmes. C’est pourquoi elle va demander de l’aide à sa meilleure amie qui va lui donner de drôles de conseils.
C’est une histoire familiale mais aussi d’amour, entre un couple mais entre proches. Et malgré les conflits on arrive à ressentir les sentiments indéniables qu’ils ont les uns pour les autres.
La scène qui m’a le plus touchée est celle où Catherine chante car en ayant l’air de s’amuser, elle fait part d’un message fort à son mari pour lui faire comprendre que ça ne va plus.
Il y a certaines parties du film que j’ai moins aimé mais j’ai un bon ressenti général.
Et la scène finale est très bien trouvée !

DSC_9454


JOUR 3 – Jeudi 16 Janvier

11h00  : c’est reparti pour un tour

JE SUIS GAVÉ
> court métrage en compétiton – sortie le 31 Octobre 2018

Réalisé par Martin Darondeau
Avec Nicolas Martinez, Philippe du Janerand et Philippe Bérodot
Produit par Carnaval Productions

Synospis : « T’aurais découpé ça comment toi ?« 

Avis : ★★★☆☆

Assez sympathique et représentatif des problèmes actuels. Les inégalités sont belles et bien présentes dans notre système et cela a été bien illustré.

LE BLOCAGE
> court métrage en compétition – sortie en 2019

le blocage - court métrage

Réalisé par Jonathan Lago Lago
Avec Valentin Vanstechelman, Sacha Fritschké, Christophe Martinet et Hervé David
Produit par Jonathan Lago Lago

Synopsis : « Janvier 2019. La France est secouée par une vague révolutionnaire. Des milliers de gilets jaunes prennent d’assaut les routes. Parmi eux, Fred et Bouly préparent un blocage spectaculaire, mais ils ont oublié leurs gilets jaunes…« 

Avis : ★★★☆☆

Sujet d’actualité et assez drôle du fait que les hommes oublient leurs gilets jaunes alors que c’est justement le symbole de la manifestation.

MINE DE RIEN
> long métrage en compétition – sortie le 26 Février 2020

affiche mine de rien

Réalisé par Mathias Mlekuz
Avec Arnaud Ducret, Philippe Rebbot, Mélanie Bernier, Rufus, Hélène Vincent
Produit par M.E.S. Productions

Synopsis : « Dans une région qui fut le fleuron de l’industrie minière, deux chômeurs de longue durée ont l’idée de construire un parc d’attraction « artisanal » sur une ancienne mine de charbon désaffectée. En sauvant la mine et sa mémoire, ils vont retrouver force et dignité.« 

Mon avis : ★★★☆☆

Cette comédie, plutôt à caractère social est intéressante à regarder mais je n’ai pas totalement accroché.
Je m’attendais un peu à ce que ça se termine de cette façon et c’est un peu dommage. Par contre, il est vrai qu’il fait lui aussi passer un beau message d’entraide, de tolérance et de solidarité.
Les personnages sont tous bien menés et j’ai passé un passé un bon moment malgré tout.

16h15 : deuxième partie de journée

MON P’TIT BERNARD
> court métrage en compétition

Réalisé par Wilfried Méance et Olivier Ducray
Avec Philippe du Janerand, Luc-Antoine Dicquéro, Marie-Christine Orry et Tom Villa
Produit par Hilldale et Hanna Films

Synopsis : « Fraîchement retraité, Bernard n’a désormais plus qu’une seule obsession : gagner la prochaine course régionale de marche athlétique !« .

Mon avis : ★★☆☆☆

Là encore, je n’ai pas tellement trouvé ce court métrage très drôle même s’il montre combien on peut être égoïste et très compétitif parfois.

DSC_9544

TOUT NOUS SOURIT
> long métrage en compétition – sortie le 8 Avril 2020

Tout nous sourit

Réalisé par Mélissa Drigeard
Avec Elsa Zylberstein, Stéphane de Groodt, Karidja Touré, Giovanni Cirfiera, Émilie Caen, Anne Benoit et Guy Marchand
Produit par Single Man Productions

Synopsis : « Tout sourit à Audrey et Jérôme. Ils ont trois merveilleux enfants et leurs métiers les passionnent. Le temps d’un week-end, ils confient aux deux ainés le soin de garder leur petit frère. Jérôme doit couvrir un festival rock et Audrey animer un séminaire. Du moins, c’est ce qu’ils racontent… Car en vérité, ils partent chacun passer le week-end avec leurs amants respectifs! Un petit détail : ils ont prévu tous les deux d’aller au même endroit, dans leur maison de campagne. Quand ils se retrouvent nez à nez, c’est l’explosion. Et la situation ne fera qu’empirer à l’arrivée des parents d’Audrey, puis de sa soeur et des enfants du couple.
Le quatuor n’a alors d’autre choix que jouer la comédie pour sauver les apparences, mais très vite le vernis et les nerfs commencent à craquer…« .

Avis : ★★★★★

C’est typiquement le genre de film que j’aime. Une comédie avec quelques rebondissements où l’on rit beaucoup, mais où il y a aussi, et surtout, beaucoup d’émotions. Ce film transmet un magnifique message d’amour, à la fois entre un couple et entre une famille (grands-parents, parents, frères/sœurs, enfants…).
Les comédiens sont merveilleux. L’interprétation des acteurs principaux est parfaite et je pense que là aussi ils sont bien partis pour un prix. Elsa est divine, émouvante et vraie. Stéphane est touchant et authentique.
J’aurai voulu que le film ne se termine pas tellement j’étais imprégnée dans l’histoire.
J’ai passé un très bon moment, j’ai ri et j’ai fini en larmes… Je suis très impatiente de redécouvrir ce film lors de sa sortie !
À la sortie de la salle, j’ai tout suite placé le film sur la première place de mon classement.

DSC_9560

20h00 : dernière partie de la journée

BONNE MORT
> court métrage en compétition

Réalisé par Alexandre Poulichot
Avec Philippe Rebbot et Charlie Bruneau
Produit par Traveling Angel Films, Olivier Casas et Michaël Serero

Synopsis : « Un homme qui a perdu tout espoir en lui et en l’humanité décide de se supprimer dans un square pour enfants. Une femme le surprend et l’empêche, in extremis, de passer à l’acte dans ce lieu public. Mais constatant sa détermination à mourir, elle va lui proposer une fin plus glorieuse, une mort dont on se souviendra ! Rentrer dans l’histoire des consciences par un acte des plus irrationnels…« .

Avis : ★★☆☆☆

On pense au début que la jeune femme est là pour l’aider à se relever mais c’est tout l’inverse puisqu’elle lui propose de se suicider lors d’une manifestation vegan. Cela serait, selon elle, plus marquant pour la société que d’utiliser un mannequin.
On ne s’attend pas à ce qu’elle aille aussi loin mais cela n’est pas vraiment drôle.

LA DARONNE
> long métrage en compétition – sortie le 25 Mars 2020

La daronne

Réalisé par Jean-Paul Salomé
Avec Isabelle Huppert, Hippolyte Girardot, Farida Ouchani et Liliane Rovère
Produit par Les Films du Lendemain et La Boétie Films

Synopsis : « Patience Portefeux est interprète judiciaire franco-arabe, spécialisée dans les écoutes téléphoniques pour la brigade des Stups. Lors d’une enquête, elle découvre que l’un des trafiquants n’est autre que le fils de l’infirmière dévouée qui s’occupe de sa mère. Elle décide alors de le couvrir et se retrouve à la tête d’un immense trafic ; cette nouvelle venue dans le milieu du deal est surnommée par ses collègues policiers « La Daronne ». »

Mon avis : ★☆☆☆☆

Il y a des films que l’on voudrait voir durer éternellement et il y en a d’autres où l’on a hâte que ça se termine. Et cette comédie, qui n’en est pas vraiment une pour moi, en fait partie. Nous sommes dans un festival de comédie et je n’ai pas ri. L’histoire en elle-même ne donne pas aux premiers abords envie de rire. Mais, même en avançant dans le film, il ne se passe pas grand chose. On sait dès le début que cette interprète va prendre la tête d’un trafic et le seul petit suspense qu’il peut y avoir c’est de savoir si quelqu’un va la démasquer. Ce film se résume très facilement et à aucun moment nous n’avons de surprise ou de rebondissement.
C’est le seul long métrage que je n’ai pas du tout aimé. Je pense qu’il n’avait pas spécialement sa place dans ce festival.

DSC_9593


JOUR 4 – Vendredi 17 Janvier

11h00 : la séance du président

IN THE BOTTLE
> documentaire hors compétition

In the bottle

Réalisé par Mickan Bond et Favio Vinson
Avec José Garcia, Joël Dupuch et Thierry Barré
Produit par Waiting For Cinéma

Synopsis : « Thierry Barré a trois passions : la sculpture, le vin et Don Quichotte. Son plus grand rêve : partir en voiture jusqu’en Castille-La-Manche, en Espagne, pour y voir ces fameux moulins. Un soir, il écrit l’histoire d’un type qui abandonne tout pour partir en terre espagnole sur les traces de Don Quichotte. En compagnie de José Garcia et Joël Dupuch, Thierry suit le parcours du livre. Ce voyage d’initiation au vin leur permettra de découvrir de nouvelles formes de viticulture alternative, de comprendre qu’elles étaient les motivations du protagoniste du livre, ainsi que de se découvrir eux-mêmes.« 

Avis : ★★★☆☆

DSC_9625

16h15 : deuxième partie de la journée

PARTAGE
> court métrage en compétition – sortie en Janvier 2019

Réalisé par Johann Dionnet et Marc Riso
Avec Johann Dionnet, Marc Riso, Caroline Anglade, Nicolas Lumberas et Julia Boutteville
Produit par Johann Dionnet

Synopsis : « Un homme s’installe sur un banc pour manger son sandwich… il va s’ouvrir au Partage.« 

Avis : ★★★★☆

C’est un court, court métrage mais intense et vraiment inattendu.
J’ai été surprise que ça se finisse comme ça, sans qu’il ne se passe rien. Et le plus drôle c’est de lire le générique (qui dure à lui-même plus longtemps que le court métrage).
C’est osé mais réussi !
Comme l’a dit Caroline Anglade, il y a un avant et un après ce rôle, et on la comprend totalement.

DSC_9637

SAMEDI EN QUINZE
> court métrage en compétition – sortie en Janvier 2019

Réalisé par Yannick Privart
Avec Charlie Bruneau, Satya Dusaugey, Caroline Chirache et Zoé Carles
Produit par Favorite Production

Synopsis : « Quand il s’agit de la garde de Charlotte, mieux vaut pour Charles et Cécile de ne pas confondre samedi en quinze avec samedi en huit.« 

Avis : ★★★☆☆

Là également c’est inattendu parce que Charlotte n’est pas celle que l’on croit… Je pense que personne n’avait pensé à ce que ça se termine comme ça et c’est justement ce que l’on attend dans un court métrage.

DSC_9646

LUCKY
> long métrage en compétition – sortie le 26 Février 2020

Lucky

Réalisé par Olivier Van Hoofstadt
Avec Florence Foresti, Michaël Youn, Alban Ivanov, Sarah Suco, Corinne Masiero, François Berléand, Kody Kim, Daniel Prévost, Yoann Blanc, Fred Testot et Esteban
Produit par Tchin Tchin Production, 247 Films, La Cie Cinématographique et Panache Productions

Synopsis : « Pour s’en sortir, Willy et son pote Tony, endettés de naissance, ont une idée de génie : voler un chien de la brigade des stups. Mais, les choses ne se passent pas tout à fait comme ils l’avaient prévu. La seule solution : s’associer avec Caro, une flic totalement corrompue.« 

Avis : ★★★☆☆

Je m’attendais à mieux et à plus de rebondissements.
Le côté policiers ripoux etc est pour moi du déjà-vu et trop cliché. Je n’ai pas réussi à m’attacher aux personnages.
Malgré tout, le final est bien trouvé.

DSC_9676

20h15 : dernière partie de la journée

À FLEUR DE BOULE
> court métrage en compétition

a fleur de boule - court métrage

Réalisé par Patrick Cassir
Avec Guillaume Labé, Florian Spitze, Inan Çiçek et Vincent Darmuzey
Produit par When We Were Kids

Synopsis : « Florian est le meilleur ami de Guillaume. Mais Guillaume se rend compte que lui n’est plus le meilleur ami de Florian.« 

Avis : ★★★☆☆

Beau message d’amitié entre l’un qui se sent délaissé et qui en fait part à son « meilleur ami ». Les répliques sont bien trouvées et le final est lui aussi très bien trouvé !

DIVORCE CLUB
> long métrage en compétition – sortie le 25 Mars 2020

Divorce club

Réalisé par Michaël Youn
Avec Arnaud Ducret, François-Xavier Demaison, Caroline Anglade, Audrey Fleurot, Youssef Hajdi et Michaël Youn
Produit par SND Films & Coproduit par Radar Film

Synopsis : « Ben est un agent immobilier plein de joie de vivre. Marié depuis cinq ans, il vit confortablement sa petite routine, jusqu’à ce qu’il découvre au cours d’une assemblée publique que sa femme le trompe. Rapidement, Vanessa demande le divorce pour vivre avec Blaise, un vrai winner. Ben est alors au bout du rouleau… Jusqu’à ce qu’un vieil ami de fac, Patrick, fraîchement divorcé lui aussi, le retrouve. Il va alors lui proposer une colocation dans son immense villa, comme il y a vingt ans. Petit à petit, la maison se transforme en club VIP pour les divorcés, au grand dam de Ben qui a retrouvé l’amour…« .

Avis : ★★★★★

Alors ça c’est une comédie digne de ce nom !
J’avais quelques appréhensions du fait que ce soit Mickaël Youn le réalisateur car nous savons tous que parfois il va un peu loin, mais en fin de compte c’est une tuerie.
Comme ils l’ont expliqué, le divorce est, de base, un sujet assez difficile à appréhender mais il a réussi un pari extraordinaire. Je suis complètement fan. Au delà de la comédie propre, il y a également des histoires d’amour et d’amitié qui sont mises à rude épreuve. Au delà de la comédie, il y a aussi un beau message d’espoir qui montre que le divorce n’est pas une fatalité et qu’on peut se relever. La vie ne s’arrête pas et plein de choses, peut-être encore plus belles nous attendent.
J’ai vraiment beaucoup aimé et j’étais vraiment un état second en sortant (Nath peut le confirmer).
Je me ferai également un grand plaisir à revoir ce film !

DSC_9734

23h00 : séance de minuit à laquelle nous n’avons pas assisté car ce n’est pas du tout le genre de films que nous aimons.

SATANIC PANIC
> long métrage hors compétition – sortie à la télévision

Satanic panic

Réalisé par Chelsea Stardust
Avec Rebecca Romijn, Hayley Griffith, Arden Myrin, Jerry O’Connell, Jordan Ladd
Produit par Fangoria

Synopsis : « Une livreuse de pizza à court d’argent doit se battre pour sa vie (et son pourboire !) quand sa dernière commande de la journée la jette tout droit dans les griffes d’une secte sataniste à la recherche d’une vierge à sacrifier.« 


JOUR 5 – Samedi 18 Janvier

11h00 : début de la dernière journée de compétition

JE SUIS TON PÈRE
> court métrage en compétition

je suis ton père - court métrage

Réalisé par Justine Le Pottier
Avec Paul Scarfoglio, Rio Vega, Marie Petiot, Catherine Sauval, David Salles et Julien Guimon
Produit par Stupefy Productions

Synopsis : « Paul, 21 ans, va devenir père mais n’a jamais connu le sien. Au cours d’un déjeuner de famille, il va enfin trouver le courage de confronter sa mère pour lui poser la question : qui est son père ? Encouragé par sa fiancée et son ami Tom, il décide de partir à sa recherche.« 

Avis : ★★☆☆☆

Le démarrage du court métrage est bien mené mais malheureusement je suis restée sur ma faim.  J’aurai aimé terminer sur un rebondissement.

DSC_9766

TERRIBLE JUNGLE
> long métrage en compétition – sortie le 06 Mai 2020

terrible jungle.jpg

Réalisé par Hugo Benamozig et David Caviglioli
Avec Catherine Deneuve, Vincent Dedienne, Alice Belaïdi et Jonathan Cohen
Produit par 22h22 et WY Productions & coproduit par Apollo Films

Synopsis : « Eliott de Bellabre est un jeune chercheur candide qui a toujours été admiratif des grands anthropologues. Afin de terminer sa thèse, il postule à la prestigieuse bourse du Collège de France pour pouvoir aller étudier la tribu des Otopis, en Guyane. Difficile de se faire un nom quand sa mère, Chantal de Bellabre, est une ethnologue détestée par son corps de métier pour ses pratiques racistes et quasi inhumaines. Non satisfaite qu’il parte seul en pleine forêt amazonienne, elle l’empêche d’obtenir la bourse afin que ce dernier l’accompagne dans l’un de ses voyages d’études. Mais Elliott, bravant la foudre maternelle, décide quand même de partir en Guyane ! Son voyage va se révéler bien plus compliqué que prévu… Les Otopis ne sont pas les « bons sauvages » qu’Eliott imaginait. Alcooliques, violents, malhonnêtes : ils vont faire de son quotidien un véritable enfer dans la jungle. Heureusement, Chantal, rongée par les remords et inquiète pour son fils lorsqu’elle ne reçoit plus de ses nouvelles, abandonne son équipe et part à sa recherche…« 

Avis : ★★★☆☆

Le thème du film est assez particulier et ne m’emballait pas dès la lecture du synopsis. Mes doutes se sont confirmés pendant la séance où, je trouve, il n’y pas eu tellement d’action ou de rebondissements.
Je ne comprends pas pourquoi Chantal se met à la recherche de son fils alors qu’elle sait qu’il est partie dans la jungle et qu’évidemment la communication n’est pas la même qu’en ville. De plus, ils se sont quittés en mauvais terme.
Leur relation est particulière et ne m’a pas touchée. Pas plus que ces fameux otopis d’ailleurs. Je me suis un peu ennuyée car je n’ai réussi à vraiment entrer dans l’histoire ni à m’attacher aux personnages.

DSC_9785

14h30 : suite des événements où l’on a dû aller dans une salle à quelques minutes du Palais des Sports puisqu’il s’agit d’une séance spéciale.

LE TEMPS DES MARGUERITE
>
long métrage hors compétition – sortie le 22 Juillet 2020

le temps des marguerite

Réalisé par Pierre Coré
Avec Lila Gueneau-Lefas, Alice Pol, Clovis Cornillac, et Nils Othenin-Girard
Produit par Radar Films et LA Station Animation

Synopsis : « Marguerite et Margot ont toutes les deux douze ans, avec chacune sa famille, ses copains, ses problèmes… et son époque. Car l’une vit en 1942 et l’autre en 2018. Mais c’est sans compter sur une mystérieuse malle magique qui les transporte chacune dans l’époque de l’autre. Margot et Marguerite ont un autre point commun : leur père n’est plus là, disparu en pleine seconde guerre mondiale ou n’habitant plus à la maison. À 70 ans d’écart, elles se lancent dans une grande aventure pour retrouver leurs présents, explorant l’Histoire, mais aussi la mémoire de leur famille.« 

Avis : ★★★★☆

Nath ne sentait pas ce film mais moi j’étais plutôt optimiste, et finalement, on a toutes les deux aimé.
L’histoire est originale et les personnages attachants. J’aime beaucoup Alice Pol et j’ai aimé découvrir la jeune Lila Gueneau, très prometteuse.
Margot et Marguerite ne vivent pas dans le même siècle donc ne vivent et ne ressentent pas les choses de la même façon. Mais elles ont aussi quelques points communs qui va les aider à retourner « chez elles ».
Les relations qui se sont formées ou que l’on a découvert sont touchantes.
J’ai beaucoup aimé.

DSC_9791

19h30 – cérémonie de clôture et palmarès

palmarès festival de l'alpe d'huez 2020

Je suis très satisfaite du palmarès de cette édition et je vois que j’ai eu à peu près les mêmes ressentis. Il n’y a que pour le prix du public que j’aurai sélectionné autre chose mais je peux comprendre que la majorité des personnes ait eu cette préférence.

20h45 – diffusion du film de clôture

MISS
> long métrage hors compétition – sortie le 4 Mars 2020

Miss

Réalisé par Ruben Alvès
Avec Alexandre Wetter, Pascale Arbillot, Isabelle Nanty, Thibault de Montalembert et Stefi Celma
Coproduit par Zazi Films, Chapka Films, France 2 Cinéma, Marvelous Productions et Belga Productions

Synopsis : « Alex, petit garçon gracieux de 9 ans qui navigue joyeusement entre les genres, a un rêve : être un jour élu Miss France. Quinze ans plus tard, Alex a perdu ses parents et sa confiance en lui, et stagne dans une vie monotone. Une rencontre imprévue va réveiller ce rêve oublié. Alex décide alors de concourir à Miss France en cachant son identité de garçon. Beauté, excellence, camaraderie… Au gré des étapes d’un concours sans merci, aidé par une famille de cœur haute en couleur, Alex va partir à la conquête du titre, de sa féminité, et surtout, de lui-même…« .

Mon avis : ★★★★☆

COURAGE : c’est le mot qui peut définir ce film.
À notre époque, le regard des autres, le jugement, la discrimination sont très présents et ce film dénonce cela.
Un jeune homme qui veut se présenter en tant que Miss France ça ne paraît pas envisageable tellement les gens sont enfermés dans un seul et unique modèle.
Ici, Alex va se faire passer pour une femme car il sait qu’en tant qu’homme il serait tout de suite éjecté de la compétition et rejeté. Il sait que ça va être difficile de garder ce secret entouré de toutes les concurrentes mais il va le faire. Il va se battre pour réaliser son rêve d’enfant.
Sa relation avec sa famille de cœur est bien menée et très belle, malgré les conflits qui peuvent survenir.
Le rôle que joue Pascale Arbillot est très intéressant.
Alexandre Wetter interprète son rôle incroyablement bien. Si on ne le sait pas, on peut le prendre pour une femme sans problème. C’est très courageux d’avoir osé jouer ce rôle et très audacieux pour les créateurs.
Bravo pour ce film qui j’espère fera évoluer certaines mentalités. C’est important pour toutes ces personnes qui se sentent différentes alors qu’elles sont justes humaines comme n’importe qui. Leur apparence est certes différente de la norme, mais pourquoi tout le monde devrais s’y conformer ?

DSC_9962


JOUR 6 – Dimanche 19 Janvier

Le dimanche est chaque année dédié à la rediffusion des films primés.

« Tout nous sourit », « Divorce Club » et « Mine de rien » ont donc été rediffusés pour ceux qui n’ont pas eu la chance de les voir ou pour ceux qui souhaitaient les revoir.

Personnellement, on a profité de cette journée pour commencer à ranger nos affaires et surtout pour skier. On a déjà passé de longues heures dans la salle de cinéma alors maintenant que la compétition est finie, nous prenons l’air et apprécions cette vue incroyable.


Mon classement des longs-métrages

Pour terminer cet article, je vais vous donner mon classement des différents longs métrages en compétition qui ont été présentés durant cette semaine.
Pour moi, une bonne comédie c’est d’abord une bonne intrigue, de bonnes répliques mais aussi un ou des rebondissements et surtout un bon final (sans oublier le travail des comédiens et des équipes).

1 – « Tout Nous Sourit » de Mélissa Drigeard, avec Elsa Zylberstein et Stéphane de Groodt ex-æquo avec « Divorce Club » de Mickaël Youn, avec Arnaud Ducret, François-Xavier Demaison et Caroline Anglade
3 – « Forte » de Katia Lewkowicz, avec Melha Bedia et Valérie Lermercier
4 – « Chacun Chez Soi » de et avec Michèle Laroque et Stéphane de Groodt
5 – « Mine de Rien » de Mathias Mlekuz, avec Arnaud Ducret, Philippe Reboot et Mélanie Bernier
6 – « Lucky » d’Olivier Van Hoofsdadt, avec Florence Foresti et Mickaël Youn
7 – « Terrible Jungle » de Hugo Benamozig et David Caviglioli, avec Catherine Deneuve et Vincent Dedienne
8 – « La Daronne » de Jean-Paul Salomé, avec Isabelle Huppert et Hippolyte Girardot


© Site officiel du Festival de l’Alpe d’Huez
© Uni France
© Allociné
© Nikon Film Festival
© Nathalie  – Les jolies choses de Nathou
© Photos personnelles

Un commentaire sur “Festival de l’Alpe d’Huez 2020

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :