« Quand la musique est bonne… »

La musique fait partie intégrante de ma vie depuis toujours et je crois que ce confinement m’a permis de vraiment me rendre compte à quel point elle tient une place importante.

Quand ça ne va pas, je me réfugie dans la musique, et quand ça va, je fais de même. Cela peut paraître étrange, mais cela m’aide beaucoup, peu importe mon état émotionnel. J’ai d’ailleurs des thèmes et des playlists de prédilection dans toutes les situations.
De manière générale, j’ai plutôt tendance à être de bonne humeur et la musique aide vraiment à garder ce cap. J’improvise parfois (souvent) des petites chorégraphies pour accompagner. Et, dès que je suis seule, je pousse également la chansonnette (oui, je préfère épargner les autres). Mes endroits favoris pour cela sont la voiture et la douche. Si je ne chante pas dans ces cas-là, c’est que je ne suis pas au meilleur de ma forme.

J’ai remarqué qu’il était difficile pour moi de passer une journée entière sans écouter quelque chose. C’est assez dingue dit comme ça mais j’ai vraiment besoin d’une dose quotidienne sinon je ressens un manque. D’ailleurs, lorsque je fais une activité en solo, j’ai tendance à la faire en musique. En général, j’écris en musique et cela me réussit plutôt bien je pense.
Au travail, j’ai la chance de pouvoir mettre la radio ou la télé et pouvoir profiter des morceaux qui y sont diffusés.  Parfois je diffuse même ma propre musique via l’enceinte Bluetooth. Et dans ces cas, j’essaie de ne pas me mettre à chanter.

Je sens que je suis vraiment plus heureuse lorsque j’écoute de la musique et lorsque je me déplace je prends garde de ne jamais oublier mes écouteurs. C’est un élément essentiel lors de mes voyages.

Au niveau artistes, c’est vraiment très varié. Je peux passer par de la variété française à des choses plus pop ou rock. J’ai également un bon pourcentage de chansons en anglais.

playlist-songs-to-listen-to-in-the-dark-headphones

Il est difficile pour moi de dire qui est mon artiste préféré tellement j’aime de choses différentes.
J’ai commencé par aimer Hélène Segara vers mes 7 ans, puis il y a eu Lorie quelques années plus tard. Et maintenant, je peux retrouver dans mon iPod des artistes comme Coldplay, Simple Plan, Fall Out Boy ou Jean-Jacques Goldman. Malgré ces styles et langues différentes, j’arrive à y trouver autant de plaisir et c’est le plus important.
Les seules choses que je n’écoute pas, sont le classique, le métal et le rap, mais cela me laisse déjà beaucoup de choix.

J’ai découvert pas mal de chansons et d’artistes dans des séries et notamment dans « Les Frères Scott » où chaque épisode était accompagné par différentes musiques. Si vous connaissez la série, vous savez que plusieurs artistes sont venus y chanter et combien la présence musicale était importante.

Tout ce que je peux écouter me procure des émotions incroyables : parfois de la joie, de la bonne humeur, l’envie de danser et chanter ou au contraire, me donne des frissons et les larmes aux yeux. Mon état émotionnel joue aussi sur ce que je peux ressentir mais il m’est impossible de ne rien ressentir. Parfois même, j’arrive à me souvenir du moment où j’ai écouté la chanson pour la première fois.

C’est assez inexplicable mais la musique a un vrai impact sur ma vie et c’est ce qui en fait mon art préféré.

Je suis fascinée par ce métier et dans une autre vie, je pense que j’aurai aimé être artiste, autant pour la performance vocale et le message que l’on fait passer que pour la musique qui les accompagnent. Les compositions sont pour moi aussi importantes que les paroles.
Cela fait quelques années que j’en parle mais je sais que j’aurai beaucoup aimé jouer du piano. Il n’est jamais trop tard alors un jour peut-être…

Même si je n’ai aucune compétence dans ce domaine, la musique fait vraiment partie de mes passions, autant que l’écriture et je m’appuie sur elles autant que possible car c’est ce qui nous aide chaque jour à avancer.


Je vous laisse avec mes deux chansons du moment parce que je n’arrive pas à faire un seul choix. Une chose est certaine, je ne les ai jamais autant écoutées qu’à cette période.

J’ai découvert « Pitter-Pat » il y a déjà plusieurs années dans Grey’s Anatomy et elle me fascine par sa puissance.

Quant à « Angel », j’ai pu l’entendre pour la première dans « Les Frères Scott » il y a également plusieurs années et elle fait partie de mes parties de mes préférées de Kate. Elle est dans le même registre thématique que « Pitter-Pat » et même si elles me bouleversent autant l’une que l’autre, je ne peux pas m’empêcher de les écouter encore et encore.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :