Ingrid Chauvin

Été 2005, après « Zodiaque » l’année dernière, nous enchaînons avec la saga de l’été « Dolmen« . Je recommence mon rituel des épisodes chaque lundi soir pendant un mois.

« L’histoire se déroule à Ty Kern, une île fictive de Bretagne. Marie Kermeur, une jeune policière, revient sur son île natale afin d’épouser celui qu’elle aime depuis son enfance, Christian Bréhat. Sur Ty Kern, quatre familles sont liées par des rivalités et des secrets anciens : les Kersaint, les Le Bihan, les Pérec et les Kermeur.

La veille des noces de Marie et de Christian, d’étranges événements se produisent, à commencer par un cadavre de mouette retrouvé ensanglanté dans le voile de mariée de Marie. Depuis son retour sur l’île, la jeune femme est assaillie durant ses nuits par un cauchemar sanglant qu’elle n’avait pas fait depuis son enfance et qui refait étrangement surface. Son frère Gildas est retrouvé mort au bas d’une falaise, et le sang de ce dernier se met à couler d’un des menhirs.

Le corps de Gildas porte sur lui un message en breton, qui mentionnerait Marie et qui la placerait au cœur du mystère (« Pour Marie, le Très-Haut jugera et du cœur de pierre le sang coulera »). Aidée par un inspecteur du continent, Lucas Fersen, Marie décide de tirer au clair ce phénomène tandis qu’une série de meurtres commence et que le dolmen continue de saigner du sang des victimes. Le rituel attaché aux meurtres rappelle une légende du XVIIIe siècle, la « légende des Naufrageurs », étroitement liée à l’histoire de l’île. »

Petit générique qui va vous rappeler des souvenirs :


Tout comme « Zodiaque » donc, j’ai beaucoup accroché à cette histoire qui mêle également secrets de famille, rivalités et histoires d’amour mais avec un tout autre environnement. J’ose espérer que comme moi, tout le monde a souhaité que le couple Marie/Lucas voit le jour et résiste à Christian.
Ma scène favorite est d’ailleurs lorsque Marie et Lucas sont enfermés dans la grotte et que la marée commence à monter. Ça a l’air tragique dit comme ça mais c’est pourtant le début d’une nouvelle phase de l’histoire. J’ai hâte à chaque fois d’arrivée à cet épisode.

ingrid-chauvin-bruno-madinier-dans-dolmen_width1024.jpg

Les personnages y sont tous attachants, à leur façon. Il y a ceux que l’on aime, ceux que l’on déteste et ceux qui nous font changer d’avis au fur et à mesure.
Le coupable reste caché bien longtemps et on nous laisse avec un suspens jusqu’à la dernière minute.

Deux suites ont été écrites mais ne sont sorties qu’en livre. J’ai eu l’occasion de les lire et tout le long je me suis imaginée le scénario avec les acteurs du premier volet.
Bien sûr, comme toutes suites, c’est parfois un peu tiré par les cheveux du fait notamment qu’autant de malheurs puissent s’abattre sur les mêmes personnes, mais c’est ça aussi la fiction. On ne peut créer de bonnes histoires sans une part de folie et d’imaginaire.


Après Claire Keim, je suis ici tombée amoureuse d’Ingrid Chauvin. De la même façon, je ne sais pas exactement pourquoi, mais depuis cette saga, je me suis intéressée à sa carrière.

Ingrid, quand on la regarde, je trouve que l’on voit tout de suite que c’est un amour. Elle est bienveillante, toujours souriante et investie dans ce qu’elle fait.

Il a fallu que je patiente également quelques années avant de la rencontrer et dieu sait que je n’étais pas bien le jour où c’est arrivé.
À l’occasion de la pièce de théâtre « Hibernatus« , je me suis rendue à Paris et ai eu la chance de voir Ingrid à la suite de la représentation. Arrivée face à elle, je ne savais plus qui j’étais. Je me souviens qu’Adeline, qui m’accompagnait, devait nous prendre en photo, après avoir échangé quelques mots, mais qu’elle a mis un certain temps… Ingrid et moi étions l’une contre l’autre pendant que je tremblais de tous mes membres. Ce fût assez fort en émotion.

J’ai ainsi eu l’occasion de la croiser à plusieurs reprises depuis, notamment au théâtre et à Sète sur le tournage de « Demain Nous Appartient » et c’est à chaque fois tout aussi impressionnant et touchant.

J’admire beaucoup qui elle est. Elle a une force et un courage sans nom. Face à ce qu’elle a vécu, je ne sais pas si nombre d’entre nous pourrait rebondir comme elle et ses proches l’ont fait.
Jade est un merveilleux petit ange qui veille maintenant sur ses parents et son petit frère Tom, qui par son arrivée, a pu égayer cette tragédie.

Face à la perte de sa petite, Ingrid a écrit un premier livre que j’ai acheté dès sa sortie.
Dès réception, je me suis mise à sa lecture. Je l’ai lu quasiment d’une traite, plongée dans ce terrible récit. J’étais tellement plongée dedans qu’à un moment, mes parents sont rentrés et j’ai fondu en larmes à la seconde d’après. J’étais bouleversée par ce que je lisais et découvrais. C’est le genre d’expérience de vie qu’on ne souhaite à personne.
Je n’ose imaginer vivre une telle chose et qu’Ingrid ait réussi à « se libérer » en écrivant ces mots, c’est vraiment positif. Chacun à sa façon de s’en sortir et c’est formidable qu’elle ait pu trouver une issue favorable.

Son deuxième livre a été plus « simple » à lire puisqu’il traite de l’arrivée de son petit bonhomme il y a quasiment 3 ans. Elle a montré que malgré les épreuves, même si nous semblons être au plus bas, nous pouvons les surmonter. Nous ne sommes pas seuls, et parfois, de belles surprises peuvent apparaître.

Je lui souhaite le meilleur et qu’elle puisse s’épanouir le plus possible.

Je suis impatiente de recroiser son chemin pour graver de nouveaux moments de bonheur.


02 Janvier 2016 – Paris à l’occasion de la pièce de théâtre « Avanti »

Merci Ingrid pour tous ces belles expériences et pour toutes celles à venir


© La Voix du Nord – 2019

Un commentaire sur “Ingrid Chauvin

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Site Web créé avec WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :